C’est un examen utilisant les ultrasons et leur capacité de réflexion sur les vaisseaux.

Il permet ainsi :

  • L’étude morphologique (c’est l’échographie) visualisant la paroi des vaisseaux (artères et veines) et sa lumière. La colorisation permet de différencier les flux dans les veines et dans les artères.
  • L’étude dynamique (Doppler) avec mesure des vitesses circulatoires, des zones d’accélération, de turbulence, de ralentissement ou d’interruption complète de la circulation (occlusion).

Comment se déroule l’examen ?

La partie du corps à explorer doit être découverte (cou pour les carotides et vertébrales, région abdominale pour l’aorte et ses branches, membres inférieurs dans leur totalité pour l’exploration des artères et veines).

Un gel est appliqué sur la peau afin d’assurer le contact avec la sonde qui est positionnée en regard du vaisseau à étudier et déplacée progressivement sur tout son trajet.

Vous êtes en position allongée pendant l’examen, pour l’exploration des veines superficielles, l position debout est préférable (on voit mieux les varices en position debout).

Existe-t-il des contre-indications ou des effets indésirables ?

C’est un examen totalement indolore. Les femmes qui ont eu des échographies lors de leur grossesse le savent bien. Il n’y a aucune injection, aucune manifestation d’ordre allergique quel que soit le vaisseau étudié.

Buts de l’examen

Il permet de visualiser l’ensemble des artères en quelques minutes.

Il précisera le siège de rétrécissement, d’occlusion complète, de dilatation anormale sur les artères

Il recherchera des caillots (thrombus) dans les veines profondes ou superficielles des jambes (ou des bras).

Il permettra d’établir une cartographie des veines superficielles en cas de varices, et permettra ainsi de décider du meilleur traitement à proposer.

L’âge des artères

L’échographie-Doppler joue aussi un rôle dans le dépistage en mesurant l’épaisseur de la paroi artérielle « Epaisseur Intima Média ». Cet examen est particulièrement utile si vous avez des facteurs de risque cardio-vasculaires (tabac, diabète, hypertension artérielle ou excès de cholestérol) en vous donnant l’âge de vos artères.

Qui réalise cet examen ?

En France il faut être médecin à la différence des pays anglo-saxons où l’échographie est réalisée par des techniciens.

Les angéiologues et phlébologues sont rompus à la pratique des explorations vasculaires dites fonctionnelles (par opposition aux explorations radiologiques).

Ces examens sont pris en charge par la sécurité sociale.

Un petit plus des angéiologues

Il existe un test simple, facile à réaliser et très utile pour diagnostiquer précocement une athérosclérose. C’est la mesure de la pression systolique à la cheville. De la même manière que l’on mesure la pression artérielle au bras, ceci est réalisable sur les artères de la cheville grâce au Doppler. Le rapport entre la pression systolique (le chiffre le plus élevé) à la cheville et celle du bras est appelé : Index de Pression Systolique à la Cheville.

Si vous n’avez pas d’athérosclérose il est de 1. Toute diminution de cet index trahit une athérosclérose latente et incite à réaliser un bilan complet de vos artères (vaisseaux du cou irriguant le cerveau, mais aussi coronaires et artères des membres inférieurs).

Après l’examen

Le compte-rendu détaillé est adressé à vous et à votre médecin afin de décider de la suite à donner à ce bilan : conseils hygiéno-diététiques afin de traiter au mieux les facteurs de risque sus-cités, plus ou moins traitements médicamenteux ou avis d’un chirurgien ou radiologue vasculaire en cas de lésions sévères des vaisseaux cervicaux ou périphériques.

Quelques images

Echographie Doppler couleur d’une veine profonde au niveau de l’abouchement d’une veine superficielle

edv1.jpg

Plaque sténosante carotidienne réduisant la lumière artérielle de près de 80%